Mais qui peine à recruter en 2017 !

Le secteur du Tourisme ne cesse de se renouveler. 202 nouveaux opérateurs ont été immatriculés depuis le début de l’année 2017. Le premier trimestre indique une nette progression du nombre des offres d’emploi par rapport à 2016, tous sites confondus  avec +4,98% via la presse touristique, l’APEC,  MONSTER.fr et même  +14, 30% chez POLE EMPLOI.

Mais il semble de plus en plus difficile  de pourvoir ces postes.

Les recruteurs demandent en effet toujours plus de compétences, dans tous les domaines : conception de produits sur mesure, négociation et achats des prestations, recherche d’une nouvelle clientèle, parfaite connaissance des destinations et des outils de réservation, notamment dans le domaine de l’aérien, maitrise de la communication sur le web et les réseaux sociaux. Le tout, si possible chez une seule et même personne, mouton à cinq pattes au profil « technico-commercial community manager » !!!

Il existe donc un énorme décalage entre ce qu’attendent les employeurs et la réalité rencontrée sur le terrain : soit les candidats sont jeunes, formés aux nouvelles technologies mais n’ont aucune expérience métier ; soit ils sont plus matures, avec une bonne expérience souvent ciblée dans un seul domaine d’activité mais sont mal à l’aise face à la digitalisation des métiers, par manque de formation.  

Les secteurs qui recrutent le plus en 2017 sont le Tour-operating  (+35% des offres), les agences de voyages (+31%) et les agences en lignes (+13%).

Les profils les plus demandés sont les conseillers de voyages notamment spécialistes de destination, les billettistes d’affaires, les commerciaux groupes, les forfaitistes, les assistants de production et même les chefs de produits sans oublier les spécialistes du digital.

Source : http://www.tourmag.com/